top of page
  • Gyom

Pour vivre et vibrer ensemble toute l'année

L’été est une jolie période, propice aux rencontres, pour ceux qui ont les moyens et la volonté de sortir de chez eux. Mais nous sommes nombreux à pouvoir prolonger cette convivialité dans notre voisinage toute l'année!

Bal des pompiers Strasbourg © Getty - Rafael Yaghobzadeh


L’été comporte un certain nombre de ces rites que Matthieu Chaigne appelle de ses vœux, ces “expériences communes” qui nous permettent de “viv[re] et vibre[r] ensemble”, comme la Fête de la musique, ou les bal des 13 et 14 juillet. Ces événements qui se produisent près de chez soi sont accessibles à toutes les personnes qui en ont envie… et qui osent rejoindre les autres!

Cependant, outre la barrière de la retenue voire la timidité de certaines personnes, le changement climatique apporte un surplus d’incertitude sur ces évènements conviviaux. Aux risques de la tempête ou des épidémies pour ces évènements, se sont ajoutés les risques de canicule et d’incendie qui ne cessent plus de croître. Beaucoup de feux d’artifice, cet été 2022, ont d’ailleurs du être annulés ou reprogrammés en raison du risque élevé d’incendie.


Pourtant la convivialité est possible toute l’année, dans nos villages et nos quartiers! Elle dépend moins de la météo. Sa première difficulté est de n’être plus ou pas ritualisée. Mais il y a une bonne nouvelle: nous sommes capables, rapidement, de créer les conditions d’une plus grande convivialité au quotidien.

  • Si je suis un commerce, en accueillant chaleureusement les clients et leur offrant une boisson, créant ainsi un moment propice à la discussion non commerciale.

  • Si je suis un bar ou un café, en me montrant particulièrement accueillant avec les nouveaux clients, en s’avançant vers eux avant qu’ils franchissent une porte d’entrée, et en initiant un échange convivial avec eux et les autres clients déjà à l’intérieur.

  • Plus facile: si je suis un bar ou un café, je planifie un rendez-vous et l’indique sur ma vitrine ainsi que sur tapladiscut.fr, en choisissant une activité qu’il m’est plus facile d’organiser avec les moyens du bord et mes connaissances, ou avec des habitués ou des amis (par exemple tournoi de fléchettes, de belote, atelier de tricot, bière-pong, karaoké…); ainsi, les personnes seront plus nombreuses au rendez vous. L’activité sera déjà dans les esprits donc mon rôle d’animation sera moins difficile.

  • Si je ne suis ni un commerce ni un café mais que j’aimerais bien participer à une activité conviviale particulière, et ce quelque soit mon âge, je peux aller trouver le café près de chez moi et lui demander s’il peut l’organiser et s’inscrire sur tapladiscut.fr. Et même mieux, si je me sens capable de l’animer (bénévolement), je peux proposer mes talents et mes services au café pour lui faciliter davantage la tâche. J’aurai ainsi la fierté de contribuer activement au réveil de la convivialité dans mon village ou mon quartier... et j'en serai la première ou le premier à en bénéficier!

Comments


bottom of page